enfritdees
home HOME / MONNAIES EURO
basket(Il y a 0 produits dans le panier) total: 0,00 € delete check out FAQs

Slovaquie - Monnaie Euro - Pièces Euro

Slovaquie ( à compter du 1er janvier 2009 )

 Les pièces de 1 euro et 2 euros représentent une double croix et trois collines, motif figurant sur l’emblème national de la Slovaquie.  
 Les pièces de 10, 20 et 50 cent(ime)s montrent le château de Bratislava et l’emblème national de la Slovaquie. 
 Les pièces de 1, 2 et 5 cent(ime)s représentent le mont Kriváň, situé dans les Tatras, qui est un symbole de la souveraineté de la nation slovaque, et l’emblème national de la Slovaquie. 
La Slovaquie, seizième membre de la zone euro 
Bruxelles juge que le pays est apte à rejoindre la monnaie unique le 1er janvier prochain.
À partir du 1er janvier 2009, l'euro commencera à remplacer la couronne dans le portefeuille des citoyens slovaques. Ainsi en a décidé mercredi la Commission européenne qui, au terme d'une évaluation très approfondie, a jugé la Slovaquie apte à adopter la monnaie unique. Ce feu vert sera confirmé par les 27 chefs d'État et de gouvernement, réunis pour un Conseil européen, fin juin. 
Après la Slovénie, en 2007, Chypre et Malte en 2008, il s'agit du premier pays issu de l'ancien bloc de l'Est à rejoindre ce club en voie d'élargissement. Bratislava respecte les quatre critères définis dans les traités : bien inférieur aux limites fixées dans le pacte de stabilité (3 %), le déficit devrait retomber à 2 % du PIB en 2008, tandis que la dette ne devrait pas dépasser les 30 % de la richesse nationale ; le taux d'intérêt moyen à long terme est plafonné à 4,5 %, soit 2 points au-dessous de la valeur de référence ; le taux de change de la couronne varie par rapport à l'euro dans un couloir de fluctuation qui jugé raisonnable. Surtout, la hausse des prix est maîtrisée : ces douze derniers mois, le taux d'inflation était de 2,2 %, soit un point au-dessous du plafond imposé. 
Pour un pays qui, comme les autres, est frappé par la hausse des cours du pétrole et des produits alimentaires, la performance mérite d'être soulignée. Mais le commissaire européen aux Affaires économiques, Joaquin Almunia, s'est néanmoins employé à doucher le peu d'euphorie qui pourrait persister, côté slovaque. 
L'enthousiasme s'est mué en désillusion 
«Pour que l'adoption de l'euro soit un succès et qu'elle conserve un faible niveau d'inflation, la Slovaquie devra notamment maintenir la discipline des salaires, fixer des objectifs d'assainissement budgétaire plus ambitieux et poursuivre les réformes structurelles», a-t-il prévenu. Fin 2008, le taux d'inflation slovaque devrait atteindre 3,8 %, et 3,2 % en 2009, ce qui devrait inciter Bratislava à rester «vigilant». Le commissaire se souvient avoir refusé, en 2006, à juste titre, la qualification de la Lituanie, pour de mêmes raisons inflationnistes. À l'époque, Vilnius minimisait ce danger. À tort. Deux ans plus tard, le taux d'inflation lituanien culmine, en moyenne, à 7,4 %. Dans la Lettonie voisine, la hausse des prix a atteint 16 % lors du premier semestre 2008. 
De même, en Slovénie, petit pays des Balkans, l'enthousiasme des citoyens pour l'euro s'est mué en désillusion. Depuis l'adoption de la monnaie unique, le 1er janvier 2007 le premier ministre slovène est le premier à le reconnaître , les étiquettes ont valsé. Les tarifs affichés à la carte des restaurants de Ljubljana sont quasiment identiques à ceux pratiqués à Paris et pour beaucoup de citoyens slovènes, une simple paire de chaussures s'apparente à un produit de luxe. 
Interpellé, le premier ministre slovaque Robert Fico a pris mercredi ces avertissements au pied de la lettre. Il a souligné qu'il allait imposer nombre d'obligations «exigeantes» à son pays. Il a également prévenu que sa «priorité» désormais était «d'obtenir le meilleur cours» possible lorsque le taux de conversion en euro sera fixé pour la couronne slovaque, en juillet. 
Ses compatriotes, au nombre de 5,4 millions, sont également divisés. Beaucoup redoutent une flambée des prix. 56 % des Slovaques pensent que l'euro sera «désavantageux» pour eux.
 Économie de la Slovaquie.
La devise est la couronne slovaque (Slovenská Koruna) SK ou SKK.
Les billets existent en coupures de 5 000, 1 000, 500, 200, 100, 50 et de 20 Sk.
Les valeurs des pièces sont de 10, 5, 2, 1 Sk, et de 50 halierov (en fr. centime, soit 0,5 Sk). Des pièces de 10 et 20 halierov ont également été en circulation de 1993 à 2003.
Le gouvernement slovaque projette de passer à l’euro vers janvier 2009[2]. Il a reçu le feu vert de la commission européenne concernant l'adoption de l'euro à partir du 1er janvier 2009. Un nouveau cours médian de change, 35,4424 couronnes pour 1 euro, a été négocié entre les autorités slovaques et la Banque centrale européenne, il est entré en vigueur le 19 mars 2007, remplaçant l'ancien taux (38,455) adopté quand la Slovaquie avait rejoint le mécanisme de taux de change européen (ERM II)[3].
Les faces des pièces slovaques en euro ont été adoptées par la Banque centrale slovaque en décembre 2005 (voir Pièces en euro de la Slovaquie). Le gouvernement slovaque a demandé à l'Union européenne de mettre en circulation des billets de 1 et de 2 euro afin de ne pas créer dans la population le sentiment d'une hausse des prix. La pièce de monnaie à la valeur la plus élevée actuellement, celle de 10 couronnes, vaut environ 30 cents, et le billet à la valeur la plus basse, celui de 20 couronnes, vaut donc moins d'un euro, celui de 50 couronnes moins de 2 euro.

Slovaquie - Monnaie Euro - Pièces Euro

Slovaquie ( à compter du 1er janvier 2009 )

 Les pièces de 1 euro et 2 euros représentent une double croix et trois collines, motif figurant sur l’emblème national de la Slovaquie.  
 Les pièces de 10, 20 et 50 cent(ime)s montrent le château de Bratislava et l’emblème national de la Slovaquie. 
 Les pièces de 1, 2 et 5 cent(ime)s représentent le mont Kriváň, situé dans les Tatras, qui est un symbole de la souveraineté de la nation slovaque, et l’emblème national de la Slovaquie. 
La Slovaquie, seizième membre de la zone euro 
Bruxelles juge que le pays est apte à rejoindre la monnaie unique le 1er janvier prochain.
À partir du 1er janvier 2009, l'euro commencera à remplacer la couronne dans le portefeuille des citoyens slovaques. Ainsi en a décidé mercredi la Commission européenne qui, au terme d'une évaluation très approfondie, a jugé la Slovaquie apte à adopter la monnaie unique. Ce feu vert sera confirmé par les 27 chefs d'État et de gouvernement, réunis pour un Conseil européen, fin juin. 
Après la Slovénie, en 2007, Chypre et Malte en 2008, il s'agit du premier pays issu de l'ancien bloc de l'Est à rejoindre ce club en voie d'élargissement. Bratislava respecte les quatre critères définis dans les traités : bien inférieur aux limites fixées dans le pacte de stabilité (3 %), le déficit devrait retomber à 2 % du PIB en 2008, tandis que la dette ne devrait pas dépasser les 30 % de la richesse nationale ; le taux d'intérêt moyen à long terme est plafonné à 4,5 %, soit 2 points au-dessous de la valeur de référence ; le taux de change de la couronne varie par rapport à l'euro dans un couloir de fluctuation qui jugé raisonnable. Surtout, la hausse des prix est maîtrisée : ces douze derniers mois, le taux d'inflation était de 2,2 %, soit un point au-dessous du plafond imposé. 
Pour un pays qui, comme les autres, est frappé par la hausse des cours du pétrole et des produits alimentaires, la performance mérite d'être soulignée. Mais le commissaire européen aux Affaires économiques, Joaquin Almunia, s'est néanmoins employé à doucher le peu d'euphorie qui pourrait persister, côté slovaque. 
L'enthousiasme s'est mué en désillusion 
«Pour que l'adoption de l'euro soit un succès et qu'elle conserve un faible niveau d'inflation, la Slovaquie devra notamment maintenir la discipline des salaires, fixer des objectifs d'assainissement budgétaire plus ambitieux et poursuivre les réformes structurelles», a-t-il prévenu. Fin 2008, le taux d'inflation slovaque devrait atteindre 3,8 %, et 3,2 % en 2009, ce qui devrait inciter Bratislava à rester «vigilant». Le commissaire se souvient avoir refusé, en 2006, à juste titre, la qualification de la Lituanie, pour de mêmes raisons inflationnistes. À l'époque, Vilnius minimisait ce danger. À tort. Deux ans plus tard, le taux d'inflation lituanien culmine, en moyenne, à 7,4 %. Dans la Lettonie voisine, la hausse des prix a atteint 16 % lors du premier semestre 2008. 
De même, en Slovénie, petit pays des Balkans, l'enthousiasme des citoyens pour l'euro s'est mué en désillusion. Depuis l'adoption de la monnaie unique, le 1er janvier 2007 le premier ministre slovène est le premier à le reconnaître , les étiquettes ont valsé. Les tarifs affichés à la carte des restaurants de Ljubljana sont quasiment identiques à ceux pratiqués à Paris et pour beaucoup de citoyens slovènes, une simple paire de chaussures s'apparente à un produit de luxe. 
Interpellé, le premier ministre slovaque Robert Fico a pris mercredi ces avertissements au pied de la lettre. Il a souligné qu'il allait imposer nombre d'obligations «exigeantes» à son pays. Il a également prévenu que sa «priorité» désormais était «d'obtenir le meilleur cours» possible lorsque le taux de conversion en euro sera fixé pour la couronne slovaque, en juillet. 
Ses compatriotes, au nombre de 5,4 millions, sont également divisés. Beaucoup redoutent une flambée des prix. 56 % des Slovaques pensent que l'euro sera «désavantageux» pour eux.
 Économie de la Slovaquie.
La devise est la couronne slovaque (Slovenská Koruna) SK ou SKK.
Les billets existent en coupures de 5 000, 1 000, 500, 200, 100, 50 et de 20 Sk.
Les valeurs des pièces sont de 10, 5, 2, 1 Sk, et de 50 halierov (en fr. centime, soit 0,5 Sk). Des pièces de 10 et 20 halierov ont également été en circulation de 1993 à 2003.
Le gouvernement slovaque projette de passer à l’euro vers janvier 2009[2]. Il a reçu le feu vert de la commission européenne concernant l'adoption de l'euro à partir du 1er janvier 2009. Un nouveau cours médian de change, 35,4424 couronnes pour 1 euro, a été négocié entre les autorités slovaques et la Banque centrale européenne, il est entré en vigueur le 19 mars 2007, remplaçant l'ancien taux (38,455) adopté quand la Slovaquie avait rejoint le mécanisme de taux de change européen (ERM II)[3].
Les faces des pièces slovaques en euro ont été adoptées par la Banque centrale slovaque en décembre 2005 (voir Pièces en euro de la Slovaquie). Le gouvernement slovaque a demandé à l'Union européenne de mettre en circulation des billets de 1 et de 2 euro afin de ne pas créer dans la population le sentiment d'une hausse des prix. La pièce de monnaie à la valeur la plus élevée actuellement, celle de 10 couronnes, vaut environ 30 cents, et le billet à la valeur la plus basse, celui de 20 couronnes, vaut donc moins d'un euro, celui de 50 couronnes moins de 2 euro.

MONNAIES EURO

Slovaquie - Monnaies Euro, serie complete 2017

Serie complete 2017 de 8 pieces euro neuves. Comporte les pieces de 1c-2c-5c-10c-20c-50c-1euro-2euros au millesime 2017

Prix: 24,50 €
Slovaquie - Serie Officiel Monnaies Euro, ISTROPOLITANA, 2017

Slovaquie Coffret BU 2017. Contient les 8 valeurs 1 cent - 2 euro + 2 euro commemorative ISTROPOLITANA 2017.

Prix: 27,50 €
Slovaquie - 2 Euro, Istropolitana, 2017 (coin card)

Coin card with commemorative coin in nominal value of 2 euro "Universitas Istropolitana - 550th anniversary of the opening". Mintage: 4000 pcs, numbered.

Prix: 14,50 €
Slovaquie - 2 Euro, Presidence union Europeenne, 2016

Slovaquie, Piece 2 Euro commemorative 2016 commemorant la Presidence de l'union Europeenne.

Prix: 3,50 €
Slovaquie - 2 Euro, Ludovit Stur, 2015

Commemorative coin in nominal value of 2 euro with the motif "Ľudovít Štúr – the 200th anniversary of the birth".

Prix: 3,50 €
Slovaquie - 2 euro, l'entrée dans l'Union européenne, 2014

Slovaquie, 2 euro Pièce Commemorative, 10e anniversaire de l'entrée dans l'Union européenne.

Prix: 3,50 €
Slovaquie - 2 Euro, Cyrille et Méthode, 2013

Pièce commémorative de la valeur nominale de 2 Euros. Avènement de la mission de Constantin (Cyrille) et Méthode à la Grande Moravie - le 1150e anniversaire.

Prix: 4,50 €
Slovaquie - 2 Euro, 10e anniversaire de l’introduction des pieces en Euros, 2012

Le mois de janvier 2012 marquera le dixième anniversaire de l’introduction des billets et pièces en euros. Pour célébrer cet évènement, tous les pays membres de la zone euro mettront en circulation une pièce commémorative dont la face nationale présentera un dessin commun.

Prix: 4,50 €
Slovaquie - 2 Euro, Groupe Visegrad, 2011

Piece de 2 Euro commémorative Slovaquie 2011 commémorant le 20ème anniversaire du groupe Visegrad.

Prix: 3,50 €
Slovaquie - 2 Euro, 20e anniversaire de la Démocratie, 2009

Piece commemorative de 2 euro, Journee de la lutte pour la liberte et la democratie.

Prix: 4,50 €
1 | 2 |  last page